Les étudiants de WABES du Centre d’Excellence Africain sur le...

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités le CEA-CCBAD a...

Promotion de l’Excellence Académique en Afrique :...

Le changement Climatique constitue, de nos jours, un enjeu majeur...

Composée de vingt (20) étudiants dont dix (10) régionaux venus du...

C'est l'étudiant Guinéen CAMARA Aboubacar en master 2 de biologie...

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche...

Dans le cadre du programme de Master WABES sur la gestion de l'...

The WASCAL Core Research Programme (CRP) brings together a German...

The WASCAL Graduate Studies Programme supports and facilitates...

Eum magna odio. Commodo eligo jugis. Appellatio comis jumentum...

PRESENTATION DE L’ECOLE DOCTORALE WASCAL, CENTRE D’EXCELLENCE AFRICAIN SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, LA BIODIVERSITE ET L’AGRICULTURE DURABLE

Le Centre Ouest Africain de Service Scientifique sur le Changement Climatique et l’Utilisation Adaptée des Terres (WASCAL) financé par le Gouvernement Allemand est un centre international/inter-gouvernemental placé sous l’égide de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l'Ouest (CEDEAO).
Sa mission est le renforcement des capacités et la recherche pour fournir des informations et des connaissances susceptibles de permettre à ses  Etats membres d’Afrique de l'Ouest de gérer durablement les effets néfastes du changement climatique aux niveaux local, national et régional. WASCAL abrite dix (10) Programmes de Recherche Doctorale (6) et de Maîtrise (4) qui sont mis en œuvre dans les pays d’Afrique de l’Ouest. La Côte d’Ivoire à travers l’Université Félix Houphouët-Boigny pour le compte de Université toutes les Universités héberge le Programme de formation doctorale changement climatique et biodiversité (GRP CC & BIOD). Le siège de WASCAL est à Accra, Ghana. Ce programme a démarré en octobre 2011 en Côte d’Ivoire. WASCAL repose sur trois socles que sont le Centre de Le Programme de Recherche Doctorale et de Maîtrise, le Centre de Compétence basé à Ouagadougou, le Programme Principal de Recherche.
L’Ecole Doctorale WASCAL créée en 2012 par la Présidente de l’Université Félix Houphouët-Boigny au sein de l’Université Félix Houphouët-Boigny a été accepté comme Centre Africain d’Excellence sur le Changement Climatique, la Biodiversité et l’Agriculture Durable. A ce titre, il bénéficierad’un soutien financier de la Banque Mondiale sur 4 ans pour atteindre l’Excellence en Renforcement de Capacité, en Recherche et Service à la Communauté.L’enseignement supérieur est indiqué comme une voie de promotion du développement économique te pouvant créée un  environnement favorable à l’accroissement des ressources, à la génération de connaissances et de technologies, le Centre d’Excellence de l’UFHB est une SOLUTION à l’atténuation des effets du Changement Climatique et d’une Agriculture Durable
PARTENAIRES
Le centre d’Excellence travaille avec des Partenaires issus des Universités de Côte d’Ivoire, de l’Afrique, de l’Allemagne, de la France et des Etats Unis.
STRATEGIES DU CENTRE D’EXCELLENCEENSEIGNEMENT
  • Renforcer l’offre de formation par la mise en place de nouvelles formations et spécialités et de nouveaux modules répondant aux besoins de la
  • biodiversité et d’une agriculture durable;
  • Diversifier l’offre de formation en construisant des parcours de cycles court, moyen et long tout en s’appuyant sur un réseau de partenaires
  • académiques et institutionnels d’Afrique organisés en pôles de compétences autour du centre d’excellence ;
  • Intensifier l’accréditation des diplômes et des formations des différents partenaires pour une reconnaissance internationale
- Développer un programme de recherche/développement pluridisciplinaire et multi-institutionnels sur la restauration des écosystèmes terrestres, la gestion durable des forêts, pour mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité et réduire l’impact négatif du changementclimatique sur celle-ci et l’agriculture.
RECHERCHE
Disposer d’une masse critique et compétitive d’enseignant-chercheurs, chercheurs et agents de développement africains de haut niveau dans le but d’informer, former et sensibiliser les populations, les décideurs, sur les causes et les conséquences du changement climatique et les mesures d’atténuation afin de préserver l’environnement pour une agriculture durable ;
- développer une recherche novatrice, génératrice de connaissances et de technologies adaptées pour ensuite les transmettre aux populations dans un contexte qui tienne compte des objectifs du développement durable ;
- susciter la recherche en partenariat axée sur la collaboration durable à travers des projets d’intérêts communs pour mutualiser les moyens et rendre ainsi plus efficace la recherche ;
- renforcer les capacités opérationnelles du service de la valorisation de la recherche par un partenariat solide avec les structures de recherche et de développement ;
- valoriser les résultats de la recherche par la diffusion de fiches techniques exploitables par les producteurs et l’organisation de séances de restitution des résultats à travers des plateformes impliquant toutes les parties prenantes (chercheurs, producteurs, bailleurs de fonds, autorités, agent de vulgarisation, ONGs) ;
- rédiger ou actualiser des ouvrages collectifs sur la biodiversité et les mécanismes physiologiques d’adaptation au changement climatique.
RENFORCER LES EQUIPEMENTS, ET PLATEFORMES SCIENTIFIQUES DU CENTRE ET DE SES PARTENAIRES
Les Institutions partenaires seront dotées d’espace de travail par des travaux de réhabilitation pour l’accueil des étudiants et des chercheurs en mobilité. Afin de rendre plus original les résultats, les enseignants-chercheurs et les étudiants auront accès aux différents revues et journaux scientifiques spécialisés. Il s’agira à travers la souscription,
- d’accéder aux ressources bibliographiques et scientifiques internationales en ligne que sont les bases de données, les journaux et publications internationales, les opportunités de financements de projets et bourses de recherche et de travail et certaines sources de journaux comme Science Direct, Scopus et Research Africa.
- de mettre à jour leurs connaissances scientifiques et de faciliter la rédaction d’articles scientifiques.
Ecole Doctorale: